UA-82810440-2

Questions ouvertes à Jean-François Verdier

77eea1fdfc6b3d453617a7640c61fbae.jpgJean-François Verdier est le directeur musical  du nouvel Orchestre de Besançon-Montbéliard Franche-Comté depuis 2010.
 
Qu'est ce qui vous a séduit dans ce poste de directeur musical ?

La musique aussi est à l'ère de la mondialisation, et je pourrais continuer à voyager, en changeant d'orchestre toutes les semaines, et en connaissant des villes surtout leurs aéroports et leurs hôtels. Mais finalement à quoi ça sert tout ça? Besançon est une ville que je connaissais et où je me sens bien, la région m'a séduit, et il est exaltant de batir un vrai projet, et d'instaurer une vraie relation avec le public. Alors, j'ai passé le concours, nous étions 86 candidats venus du monde entier pour devenir directeur. J'ai eu la chance d'être sélectionné à l'unanimité.

Quels sont vos objectifs pour ce nouvel Orchestre ?

Mon premier objectif est d'obtenir un ensemble de grande qualité, et de faire de cet ensemble un Orchestre régional, comme cela existe dans de nombreuses régions. Ce rapprochement nous permet d'être plus fort et d'avoir des musiciens de haut niveau. Les musiciens sont très motivés et très disponibles, et les progrès sont déjà là. L'Orchestre, en gagnant une reconnaissance, nationalement puis internationalement, va véhiculer une image dynamique et de qualité de la région et de ses villes, favorisant sa notoriété, et donc son développement. La musique, c'est une porte d'entrée sur les rêves, et c'est trop beau pour ne pas la partager, et je souhaite la faire découvrir au plus grand nombre, notamment aux enfants, sous des formes variées... et à des prix très abordables.

91ebd9ccad3f33a77880dbc89ca979aa.jpg

Quels sont les projets phares ?

J'en citerai deux : « Passe ton Bach » et « l'Orchestre régional des jeunes ».

Avec les rendez-vous « Passe ton Bach » dont le premier aura lieu le 5 décembre au Temple Saint-Martin de Montbéliard, le public qui le souhaite est invité à participer avec l'orchestre et les chanteurs de Brigitte Rose à une répétition commentée, puis à l'interprétation d'une des plus belles cantates de Jean-Sébastien Bach (mais on peut bien sur assister sans chanter...), avant de se retrouver pour un buffet convivial. C'est comme ça que ça se passait à l'époque de Bach, tout le monde chantait. Et il y aura quatre rendez-vous Bach cette année!

Quant à « l'Orchestre des jeunes » c'est un projet pilote qui a notamment attiré sur nous l'attention de la Métropole Rhin-Rhône, qui participe à son organisation, et du ministère de la Culture. Entre 80 et 120 jeunes vont être réunis en stage du 26 au 30 avril, encadrés par les professionnels de l'orchestre. Pas de limite d'age stricte, ni de concours pour venir! Il suffit d'avoir envie de jouer en grand orchestre et de déposer sa candidature. Les 4 et 5 mai 2011, cet Orchestre ainsi constitué, après avoir travaillé avec moi, se produira en concert avec l'OBMFC, qui jouera notamment la célèbre symphonie du Nouveau Monde de Dvorak.
 
verÔ.
Blog déco de verÔ Art décoration design @ Une cerise sur la décÔ sur Marie Claire Maison
Catégories : Reportage, Vive la culture, Zoom sur Montbéliard Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.