Le Total Recovering

 
Démodé, l'adhésif du fond des tiroirs !
Avec le nouveau procédé du « total recovering », l'adhésif gagne ses lettres de noblesse. Focus sur l'entreprise Fayolle d'Exincourt, présente au 1er salon du véhicule innovant, passée maître en la matière.
d9af9ecea96116b28db620d2ed01b22c.jpg

Sur le stand Fayolle du salon du véhicule innovant qui s'est tenu en mai à l'Axone de Montbéliard, Baptiste Fayolle, Benoît Jacquemin et Alain Trivono ont fait une démonstration de la technique du total recovering, ou l'art de recouvrir un véhicule avec un adhésif professionnel, devant des observateurs curieux puis impressionnés.

L'adhésif, issu de bobines de film de 1,50 m de large et pouvant atteindre jusqu'à 50 m de long, a été appliqué sur le véhicule, déformé à l'aide de décapeurs thermiques et découpé selon une technique spécifique jusqu'à ce qu'il en épouse parfaitement la forme.

3a2683eed1454507cc6a30774fe2bf2f.jpg

« C'est une technique dont le résultat est spectaculaire, qui paraît simple au premier abord, mais qui nécessite des années de pratique », précise Benoît Jacquemin, vingt ans d'expériences à son actif.

Son utilisation commerciale est reconnue en France, puisqu'elle est employée sur 70 % des bus et sur les véhicules professionnels, mais elle commence seulement maintenant à être découverte par le grand public, alors qu'elle est déjà utilisée dans de nombreux pays comme la Chine ou le Japon pour décorer les appartements.

Cette technique a un avantage pour le grand public : elle protège les véhicules contre les agressions extérieures comme le soleil ou les rayures. Par ailleurs, l'adhésif peut être facilement enlevé par les professionnels sans détériorer la peinture d'origine. Elle autorise aussi plus de fantaisie, avec des couleurs et des effets de matière non disponibles chez les concessionnaires, comme les mats ou les motifs de style cuir et ouvre ainsi la voie à une « garde-robe » personnalisée de son véhicule, tout en laissant une porte de sortie lors de sa revente.

3056c4f8ccef5b684fe8951a733d35d7.jpg
12a1b32b0d0f076f8b8140e154db0168.jpg

Le frigo, la cuisine et l'armoire aussi

Mais ce n'est pas tout, ce procédé révolutionnaire peut recouvrir tous les types de supports, en passant par votre frigo, votre armoire jusqu'à vos éléments de cuisine, et même votre moquette comme il était possible d'admirer le résultat sur le parquet du stand de Peugeot PSA.

« En 1965, date de la création de l'entreprise Fayolle, la seule façon de représenter l'identité visuelle d'une entreprise c'était de la peindre », précise Hervé Fayolle qui a repris l'entreprise « Peintre en lettre » de son père en 1998, et dont l'activité couvre aujourd'hui tous les métiers de la communication, de la signalétique aux techniques les plus évoluées.

« Depuis, les techniques informatiques ont permis d'élargir le champ des possibles. Aujourd'hui, à partir du logo de l'entreprise, on peut faire une mise en scène graphique avec la PAO et l'imprimer sur de nombreux supports et matières », s'enthousiasme-t-il. « Ici, au salon du véhicule innovant, notre vocation est de sensibiliser et de faire découvrir au public, les possibilités qu'offre notre métier et leurs applications ». Un pari réussi.

 

verÔ.

blog deco design décoration intérieur vero cerise marie claire maison

 

Catégories : Idées déco, Reportage Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • Oui, j'ai une copine qui a fait ça pour relooker sa cuisine et le résultat est impressionnant !

Les commentaires sont fermés.