Aujourd'hui, l'espoir

Pour créer ce premier exosquelette sur mesure destiné au grand public, les chercheurs de 3D Systems et d’EskoBionics ont scanné le corps d'Amanda Boxtel pour numériser sa colonne vertébrale, ses cuisses et ses tibias. Les données recueillies ont ensuite permis d'imprimer en 3D les prothèses.

En savoir plus ? Suivez le fil 3Dsystems

verÔ

Catégories : Reportage Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.